01.

La décision de consulter un psychologue est un premier pas vers la compréhension de soi. Le vécu de mal-être ou de souffrance, le besoin ou l'envie de changements sont des sentiments subjectifs. Chaque demande est à entendre dans sa singularité.

Nous pouvons tous éprouver à certains moments de notre vie, un besoin de soutien pour surmonter des épreuves de vie difficiles. 

Un vécu de souffrance psychique peut emprunter de multiples voies d'expressions. Un sentiment de mal être peut être transitoire mais lorsque celui-ci s'installe et devient quotidien, il est important d'agir.  Des symptômes peuvent apparaître:

- un mouvement dépressif, un abattement généralisé, une perte de l'estime de soi...

- de l'angoisse, de l'anxiété, des pensées incontrôlées...

- des troubles du comportement, des conduites addictives, des troubles alimentaires, sexuels, du sommeil...

- des somatisations, le corps exprime la souffrance psychique.

- des difficultés relationnelles, de communication, de l'isolement.

- le sentiment d'être bloqué à l'intérieur d'un problème.

La thérapie individuelle permet de co-construire avec le thérapeute des solutions adaptées à partir d'une meilleure connaissance de soi. Nous disposons tous des ressources internes qui nous permettrons de dépasser cette épreuve de souffrance. Par sa présence, ses retours et son regard, le thérapeute est là pour vous aider à les révéler.

02.

De plus en plus de couples décident de franchir la porte d'un thérapeute afin de parler de leurs difficultés. Entreprendre une thérapie de couple est une ouverture, parfois "une dernière chance".

 

La communication s'est rompue, les partenaires ne se reconnaissent plus dans leur vision du couple, des événements factuels ont perturbé la vie du couple. La thérapie de couple est alors un moyen pour faire le point sur la situation existante, construire une communication saine, créer une relation authentique.

Le thérapeute ne fait pas d'arbitrage, il ne porte pas de jugement. Son rôle est d'aider le couple à comprendre la situation dans laquelle il se trouve et de l'accompagner vers un nouvel équilibre. Le thérapeute met des mots sur ce qui se passe. Un travail de décodage, de traduction des émotions, permet à chacun de comprendre plus facilement ce que l'autre ressent.

03.

Au sein de la famille, tout n'est pas toujours rose. Parfois un des membres est en souffrance et met au jour des problématiques familiales jusqu'alors enfouies et inavouées. La thérapie familiale vient en aide aux familles qui font face à des relations dysfonctionnelles, souvent révélées par le mal être d'un des membres.

Les thérapies familiales systémiques sont une approche psycho-relationnelle. La famille est considérée comme un "système" dont les processus d'interactions et de communication peuvent dysfonctionner.

 

Dans les thérapies familiales systémiques, le thérapeute n'est pas seulement observateur, il est aussi acteur. Après avoir identifié les schémas de fonctionnement qui posent problème, le thérapeute aide la famille à faire émerger de nouveaux comportements plus sains. Il s'appuie sur des exercices et des outils de communication. 

 

Aider le patient qui va mal dans la famille, l'amener à changer, c'est aussi aider les autres membres de la famille à accepter de redéfinir leurs rôles et leurs fonctions. La thérapie familiale vise à faire émerger les compétences de chacun et du système dans un objectif de changement.